Rapport annuel 2016-2017

Rapport de la Présidente
Assemblée générale 24 mai 2017

Les rapports de la présidente et de la trésorière sont présentés à l’assemblée générale afin de lui permettre d’entériner par votes, les actes administratifs de tous les membres du CA pour l’année 2016-2017.

Les objectifs du plan d’action 2016-2018 et les priorités et orientations de chaque comité se retrouvent sur notre site au www.aderm.ca

Ce rapport contient surtout les démarches que nous avons faites cette année pour défendre les droits de nos membres et les moyens de communication et de consultation que nous avons utilisés.
• Régime de retraite du personnel d’encadrement RRPE
• Assurance SSQ
• Location des locaux de l’ADERM

Consultation – Régime de retraite du personnel d’encadrement (RRPE) par le Secrétariat du Conseil du trésor.
Le Secrétariat du Conseil du trésor a fait une consultation auprès des associations de cadres qui font partie du régime de retraite d’encadrement (RRPE) en regard de son déficit de 1 milliard 800 millions $. Ce régime de retraite est en grande difficulté avec aucune chance de survivre. Nous sommes 28,000 retraités et 28,000 actifs. Le gouvernement veut donc abolir ce régime et partager la dette entre les actifs et les retraités.
La proposition déposée pour les retraités le 9 novembre était de suspendre l’indexation annuelle pour les 9 prochaines années à partir du 1er janvier 2018. C’est sur ce point que nous, les retraités, avons été consultés. Le délai de la consultation était le 9 décembre.
La rente de retraite est maintenue, c’est l’indexation qui est en cause.

Qu’avons-nous fait à l’ADERM comme suivi à cette consultation?
• Présentation de l’avis de consultation au conseil d’administration de l’ADERM
le 8 novembre.
• Rencontre à Québec le 16 novembre des 8 associations de retraités invitées, avec les représentants du Secrétariat du Conseil du trésor pour une présentation de clarification du document. Monique Larouche et moi étions les représentantes de l’ADERM.
• Formation d’un comité de consultation composé de membres du CA et de membres du régime RRPE (à l’ADERM, une centaine de membres sont de ce régime). La mise en commun des informations, la discussion qui a suivi, les propositions reçues et les échanges par courriel ont permis d’élaborer un document de proposition qui a servi à alimenter les discussions. Merci à Daniel Dubé pour la rédaction du document et merci à tous ceux et celles qui ont contribué à enrichir notre texte.
• Présentation de notre document à l’AQDER nationale le 28 novembre et concertation.
• Rencontre à Québec le 1er décembre avec les autres associations de retraités. L’objectif de cette rencontre était d’arriver avec une position claire et commune de toutes les associations.
• Présentation de nos balises pour nos discussions avec le Secrétariat du Conseil du trésor par trois représentants des associations présentes le 5 décembre.

• Suite à nos représentations, nous avons reçu une nouvelle invitation pour une rencontre à Québec le 9 décembre. Le but de la rencontre était de nous présenter la nouvelle proposition du Secrétariat du Conseil du trésor dont la loi devait être adoptée au printemps 2017. Vous retrouverez cette proposition dans l’Entre-nous de mars, vol. 24 no 4 Page 5 et 6. En résumé, la proposition consistait à suspendre l’indexation de la rente pendant 5 ans. Après ces 5 années, voici comment sera appliquée l’indexation :
– Suppression de la protection du TAIR (Taux d’augmentation de l’indice des rentes) -3%
pour les années de service entre 82 et 99 et les années après 2000.
– Indexation sur la strate des années de service avant 82 modifiées à 50% du TAIR.

• Début mars, suite à la sollicitation de notre collègue Gisèle Daoust de l’AQDER Sûroit, j’ai demandé à nos membres du régime de retraite RRPE d’envoyer une lettre à leur député pour manifester leur désaccord de participer au remboursement du déficit par 9 ans ou 5 ans de gel avec une formule désavantageuse pour les retraités. Nous avons demandé de protéger le plafond de la non-indexation si l’inflation dépassait 3%. Plusieurs de nos membres m’ont informée avoir envoyé cette lettre.

Le 15 mars 2017, par l’entremise de Monsieur Pierre Moreau président du Conseil du trésor, le principe du projet de loi 126 a été adopté et référé à la commission des finances publiques pour son étude détaillée.
Un nouvel amendement fut présenté sans consultation des associations de retraités.
Le nouvel amendement se présente ainsi :
– Suspension de l’indexation pour une période de 6 ans au lieu de 5 ans
– Après ce purgatoire, ajout de la notion du TAIR-3%
• 2000 et + : 50% du TAIR ou TAIR-3%
• 1er juillet 1982 au 31 décembre 1999 : TAIR-3% au lieu de 0% proposition initiale
• Jusqu’au 30 juin 1982 : 50% du TAIR (aucune modification avec la proposition initiale)

• Le 5 avril 2017 au nom de l’ADERM, une lettre fut adressée à Monsieur Pierre Moreau Président du Conseil du trésor, en copie à M. Jean-François Lisée chef de l’opposition officielle à M. François Legault deuxième chef d’opposition et à Mme Manon Massé de Québec solidaire. Dans la lettre j’exprimais notre déception concernant l’adoption de l’article 12 (amendement cité plus haut) sans consultation des retraités et que six ans de suspension est une perte importante du pouvoir d’achat des retraités cadres de l’État. Je terminais ma lettre en disant espérer la création d’une tribune des retraites où nous pourrions relancer la discussion et trouver des solutions pouvant maintenir notre pouvoir d’achat.

J’ai reçu des accusés de réception de tous.
La loi fut cependant adoptée le 10 mai 2017 sans modification.
Il existe présentement une pétition sur le site de l’Assemblée nationale demandant le retrait du projet 126. J’invite les membres qui le désirent à signer cette pétition.
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6715/index.html
Je remercie toutes les personnes qui m’ont soutenue dans ce dossier et particulièrement Monique Larouche qui m’a accompagnée à Québec, Daniel Dubé et
Anna-Maria Folco qui m’ont aidée dans la rédaction des documents.

Assurance SSQ
L’ADERM a également été consultée par le Comité consultatif des retraités (CCR) qui avait reçu une demande du Secrétariat du Conseil du trésor, sur la pérennité du régime d’assurance collective (contrat (Y9999-R) dont plusieurs de nos membres font partie. Le 22 décembre, une lettre fut envoyée par des administrateurs de notre conseil d’administration ADERM à Monsieur Robert Fortier, porte-parole du CCR (Comité Consultatif des retraités). La lettre l’informait que notre Association est très favorable au maintien de notre régime d’assurance collective et que la très grande majorité de nos membres étaient satisfaits.
Nous disions entre autres que nous devrions évaluer les nouvelles mesures mises en place en 2017 pour minimiser l’augmentation de la contribution des membres avant de poursuivre l’analyse sur la pérennité de ce régime. Nous rappelions l’importance de ce régime avantageux pour nos membres et qui offre des services et des médicaments non couverts par le service public.

Le 22 février une lettre fut adressée à M. René Dufresne, Secrétaire adjoint du Secrétariat du Conseil du trésor par M. Robert Fortier, Porte-parole du CCR.
Étaient joints à cette lettre, les noms et les lettres des 11 associations consultées.
M. Fortier exprimait dans sa lettre qu’il avait eu plusieurs commentaires favorables au maintien du programme d’assurances accident maladie des cadres retraités.
Il mentionnait les démarches du CCR :
• Consultation d’un actuaire afin de diminuer l’impact financier pour les assurés de moins de 65 ans.
• Consultation d’un avocat afin d’avoir un avis juridique pour savoir si le groupe d’assurés est un groupe déterminé (L’avis juridique émis indique que le groupe d’assurés ne constitue pas un groupe déterminé au sens de l’article 15.1 de la loi sur l’assurance médicaments, dans la mesure ou le preneur du contrat est le Secrétariat du Conseil du trésor).

M. Fortier terminait sa lettre en demandant le maintien du programme actuel d’assurance par le (SCT), de trouver une formule pour en demeurer le preneur. Il ajoutait qu’il incombe au (SCT) de faire les démarches et de prendre les mesures nécessaires afin de rendre ce programme adéquat et équitable pour les retraités de moins de 65 ans. Pour clore ce dossier, j’ai rencontré Mme Nathalie Péloquin conseillère en assurance collective SSQ au congrès de L’AMDES. Elle me disait qu’ils étaient à chercher un preneur de notre programme d’assurance et que la rumeur voudrait que ce soit le Comité Consultatif des retraités (CCR).
Le 9 mai je recevais une demande du Secrétariat du Conseil du trésor qui m’invitait à faire connaître un représentant que je souhaitais voir nommé au CCR.
Monsieur Daniel Dubé accepte que je présente sa candidature.
Ce dossier demeure prioritaire pour la prochaine année à l’ADERM.

Location de locaux de l’ADERM
Vous êtes sans doute informés qu’après avoir bénéficié de gratuité de loyer pendant de nombreuses années à la CSDM, nous payons un loyer depuis trois ans maintenant.
Ce loyer ne cesse d’augmenter de 10% d’augmentation à chaque année. Nous passons cette année à 47% d’augmentation.
De plus notre assurance de responsabilité civile qui était de 1,000,000$ doit maintenant nous couvrir pour 5,000,000$ (exigence de la CSDM).
Le 3 mai, je rencontrais Monsieur Robert Gendron directeur général de la CSDM pour connaître la politique de location des locaux à la CSDM à court et long terme. Monique Larouche trésorière de l’ADERM m’accompagnait.
Monsieur Robert Gendron était accompagné de Mme Lucie Painchaud Directrice générale adjointe de la performance financière.
Le tarif de la location est présentement établi à 6,59 $ du pied carré et leur objectif est d’atteindre 13,95$ du pied carré. Avec leur calcul savant notre loyer pour l’an prochain est établi à 9,806,88$.
J’ai informé M. Gendron qu’à ce rythme d’augmentation, nous ne pourrions garder les locaux. J’ai lui ai demandé s’il ne pouvait considérer que nous sommes des locataires cadres et directions d’écoles qui avons consacré de nombreuses années de notre temps à la CSDM. Monsieur Gendron me laisse un espoir. Nous attendons avec optimiste une nouvelle proposition.

Les activités de l’ADERM
Les activités sociales, culturelles, de loisirs et de sports sont nombreuses à l’ADERM.
J’ai choisi de vous présenter celles de cette année par une vidéo qui suivra ma présentation. Les activités sont riches et variées grâce à l’implication de plusieurs de nos membres qui donnent de leur temps pour l’association. Les membres du CA se joignent à moi pour les remercier chaleureusement! De plus presque toutes les activités de l’ADERM s’autofinancent et aident au budget. Je cite en particulier les voyages. Cependant la baisse de fréquentation de certaines activités nous amène à nous questionner.
Nous en ferons une réflexion dans la prochaine année et trouverons une façon d’aller chercher votre opinion.
Souper annuel et 40 ans de l’ADERM
Cette année nous avons innové en faisant le souper annuel en décembre. Ce fut une très belle et agréable soirée. À cette occasion nous avons souligné les 40ans de l’ADERM. Je suis très fière du texte présenté dans l’Entre-nous de décembre vol.24 no 3. Le travail de recherche de Mme Lise Robitaille et l’excellente plume de Mme Adrienne Brasseur, nous ont permis de faire un retour dans le passé. Un chaleureux merci à vous deux de la part de tous les membres! L’an prochain nous reverrons la formule du souper annuel afin de la rendre moins coûteuse et plus accessible aux membres qui désirent y participer.

Journal et site web
Nous savons que le journal vous est précieux. Merci à ceux et celles qui utilisent la version virtuelle. Nous sommes particulièrement fiers de notre nouveau site créé par Jocelyne Villemaire et Francine Ladouceur. Je vous invite à le visiter pour connaître nos activités. Vous pourrez ainsi vous inscrire plus rapidement à nos activités.

Les dossiers à suivre
Le recrutement de nouveaux membres est d’une grande importance pour nous. Nous entretenons nos contacts avec la CSDM, la CSPI, l’AMDES l’ACM et maintenant la CSMB en espérant qu’elles nous fournissent les noms des futurs retraités. Une invitation personnelle est adressée aux futurs retraités dont nous avons le nom afin de les inviter à nous rencontrer à l’association. Une approche personnalisée par un membre est toujours une formule gagnante.

AQDER : Je participe toujours au conseil des présidents de l’AQDER dont je représente la section Montréal. Lise Vallières depuis est notre représentante pour les assurances Industrielle. L’AQDER a maintenant un nouveau site complètement renouvelé et il nous offre des collaborations. Nous avons nos voyages qui sont publiés sur leur site et bientôt nous aurons une page ADERM-AQDER Montréal. De plus il existe un lien sur notre site avec le leur. Je vous incite à le visiter il est très bien fait. Toujours avec l’AQDER une visite culturelle au Musée des beaux-arts de Montréal avec la section Marguerite Bourgeois nous a permis de fraterniser. L’AQDER national nous a financé une part de l’activité pour cet échange. L’association a décidé cette année de cesser la parution de sa revue et de la remplacer par l’Informaqder, une publicité qui paraîtra au besoin sur son site ou par la messagerie de l’AQDER-ADERM. Dernièrement nous avons communiqué avec vous, membres de l’AQDER, pour nous autoriser à utiliser votre adresse courriel pour ces messages. Nous recevrons une remise de 4,50$ par membre qui accepte de recevoir la publicité par courriel. Les membres qui désirent garder la formule papier, recevront les publicités 3 fois par année par courrier. Je dois également vous informer que dorénavant l’AQDER aura une cotisation fixe. La Carra va prélever 11,50$ par mois pour le membre et 5,75$ pour le membre associé. Cette tarification sera votée à l’assemblée générale de l’AQDER le 8 juin. La section Montréal aura 4 délégués à cette assemblée, nous avons droit à 5. Il y aura élection par acclamation de quatre de nos représentants au conseil d’administration. Monsieur Guy Lessard, président, nous a annoncé qu’il ne renouvelle pas son mandat.

Assurance SSQ : Gaétane Lafrance est notre représentante.

AAR (Alliance des associations de retraités) : Monique Larouche nous représente et siège sur le conseil d’administration. Cette année, M. Mireille Beaulac, présidente de l’AAR, nous a bien supporté dans le dossier du régime de retraite RRPE.

Commanditaires : Merci à tous nos commanditaires qui nous permettent de vous offrir le journal en couleur! Je vous invite à les encourager!

Je termine en remerciant mon conseil d’administration et particulièrement les quatre membres de ce conseil qui nous quittent. J’ai nommé Lise Vallières vice-présidente, Monique Robert qui va continuer de s’occuper de la messagerie, Francine Robert qui demeure une des responsables du Plaisir de l’art et Francine Ladouceur qui poursuivra sa collaboration sur notre site. Merci encore une fois à tous nos anciens membres du CA qui poursuivent leurs collaborations et font de l’ADERM, une association vivante et active!

Jocelyne Poulin, présidente
Rapport de la Présidente
Assemblée générale 24 mai 2017

Les rapports de la présidente et de la trésorière sont présentés à l’assemblée générale afin de lui permettre d’entériner par votes, les actes administratifs de tous les membres du CA pour l’année 2016-2017.

Les objectifs du plan d’action 2016-2018 et les priorités et orientations de chaque comité se retrouvent sur notre site au www.aderm.ca

Ce rapport contient surtout les démarches que nous avons faites cette année pour défendre les droits de nos membres et les moyens de communication et de consultation que nous avons utilisés.
• Régime de retraite du personnel d’encadrement RRPE
• Assurance SSQ
• Location des locaux de l’ADERM

Consultation – Régime de retraite du personnel d’encadrement (RRPE) par le Secrétariat du Conseil du trésor.
Le Secrétariat du Conseil du trésor a fait une consultation auprès des associations de cadres qui font partie du régime de retraite d’encadrement (RRPE) en regard de son déficit de 1 milliard 800 millions $. Ce régime de retraite est en grande difficulté avec aucune chance de survivre. Nous sommes 28,000 retraités et 28,000 actifs. Le gouvernement veut donc abolir ce régime et partager la dette entre les actifs et les retraités.
La proposition déposée pour les retraités le 9 novembre était de suspendre l’indexation annuelle pour les 9 prochaines années à partir du 1er janvier 2018. C’est sur ce point que nous, les retraités, avons été consultés. Le délai de la consultation était le 9 décembre.
La rente de retraite est maintenue, c’est l’indexation qui est en cause.

Qu’avons-nous fait à l’ADERM comme suivi à cette consultation?
• Présentation de l’avis de consultation au conseil d’administration de l’ADERM
le 8 novembre.
• Rencontre à Québec le 16 novembre des 8 associations de retraités invitées, avec les représentants du Secrétariat du Conseil du trésor pour une présentation de clarification du document. Monique Larouche et moi étions les représentantes de l’ADERM.
• Formation d’un comité de consultation composé de membres du CA et de membres du régime RRPE (à l’ADERM, une centaine de membres sont de ce régime). La mise en commun des informations, la discussion qui a suivi, les propositions reçues et les échanges par courriel ont permis d’élaborer un document de proposition qui a servi à alimenter les discussions. Merci à Daniel Dubé pour la rédaction du document et merci à tous ceux et celles qui ont contribué à enrichir notre texte.
• Présentation de notre document à l’AQDER nationale le 28 novembre et concertation.
• Rencontre à Québec le 1er décembre avec les autres associations de retraités. L’objectif de cette rencontre était d’arriver avec une position claire et commune de toutes les associations.
• Présentation de nos balises pour nos discussions avec le Secrétariat du Conseil du trésor par trois représentants des associations présentes le 5 décembre.

• Suite à nos représentations, nous avons reçu une nouvelle invitation pour une rencontre à Québec le 9 décembre. Le but de la rencontre était de nous présenter la nouvelle proposition du Secrétariat du Conseil du trésor dont la loi devait être adoptée au printemps 2017. Vous retrouverez cette proposition dans l’Entre-nous de mars, vol. 24 no 4 Page 5 et 6. En résumé, la proposition consistait à suspendre l’indexation de la rente pendant 5 ans. Après ces 5 années, voici comment sera appliquée l’indexation :
– Suppression de la protection du TAIR (Taux d’augmentation de l’indice des rentes) -3%
pour les années de service entre 82 et 99 et les années après 2000.
– Indexation sur la strate des années de service avant 82 modifiées à 50% du TAIR.

• Début mars, suite à la sollicitation de notre collègue Gisèle Daoust de l’AQDER Sûroit, j’ai demandé à nos membres du régime de retraite RRPE d’envoyer une lettre à leur député pour manifester leur désaccord de participer au remboursement du déficit par 9 ans ou 5 ans de gel avec une formule désavantageuse pour les retraités. Nous avons demandé de protéger le plafond de la non-indexation si l’inflation dépassait 3%. Plusieurs de nos membres m’ont informée avoir envoyé cette lettre.

Le 15 mars 2017, par l’entremise de Monsieur Pierre Moreau président du Conseil du trésor, le principe du projet de loi 126 a été adopté et référé à la commission des finances publiques pour son étude détaillée.
Un nouvel amendement fut présenté sans consultation des associations de retraités.
Le nouvel amendement se présente ainsi :
– Suspension de l’indexation pour une période de 6 ans au lieu de 5 ans
– Après ce purgatoire, ajout de la notion du TAIR-3%
• 2000 et + : 50% du TAIR ou TAIR-3%
• 1er juillet 1982 au 31 décembre 1999 : TAIR-3% au lieu de 0% proposition initiale
• Jusqu’au 30 juin 1982 : 50% du TAIR (aucune modification avec la proposition initiale)

• Le 5 avril 2017 au nom de l’ADERM, une lettre fut adressée à Monsieur Pierre Moreau Président du Conseil du trésor, en copie à M. Jean-François Lisée chef de l’opposition officielle à M. François Legault deuxième chef d’opposition et à Mme Manon Massé de Québec solidaire. Dans la lettre j’exprimais notre déception concernant l’adoption de l’article 12 (amendement cité plus haut) sans consultation des retraités et que six ans de suspension est une perte importante du pouvoir d’achat des retraités cadres de l’État. Je terminais ma lettre en disant espérer la création d’une tribune des retraites où nous pourrions relancer la discussion et trouver des solutions pouvant maintenir notre pouvoir d’achat.

J’ai reçu des accusés de réception de tous.
La loi fut cependant adoptée le 10 mai 2017 sans modification.
Il existe présentement une pétition sur le site de l’Assemblée nationale demandant le retrait du projet 126. J’invite les membres qui le désirent à signer cette pétition.
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6715/index.html
Je remercie toutes les personnes qui m’ont soutenue dans ce dossier et particulièrement Monique Larouche qui m’a accompagnée à Québec, Daniel Dubé et
Anna-Maria Folco qui m’ont aidée dans la rédaction des documents.

Assurance SSQ
L’ADERM a également été consultée par le Comité consultatif des retraités (CCR) qui avait reçu une demande du Secrétariat du Conseil du trésor, sur la pérennité du régime d’assurance collective (contrat (Y9999-R) dont plusieurs de nos membres font partie. Le 22 décembre, une lettre fut envoyée par des administrateurs de notre conseil d’administration ADERM à Monsieur Robert Fortier, porte-parole du CCR (Comité Consultatif des retraités). La lettre l’informait que notre Association est très favorable au maintien de notre régime d’assurance collective et que la très grande majorité de nos membres étaient satisfaits.
Nous disions entre autres que nous devrions évaluer les nouvelles mesures mises en place en 2017 pour minimiser l’augmentation de la contribution des membres avant de poursuivre l’analyse sur la pérennité de ce régime. Nous rappelions l’importance de ce régime avantageux pour nos membres et qui offre des services et des médicaments non couverts par le service public.

Le 22 février une lettre fut adressée à M. René Dufresne, Secrétaire adjoint du Secrétariat du Conseil du trésor par M. Robert Fortier, Porte-parole du CCR.
Étaient joints à cette lettre, les noms et les lettres des 11 associations consultées.
M. Fortier exprimait dans sa lettre qu’il avait eu plusieurs commentaires favorables au maintien du programme d’assurances accident maladie des cadres retraités.
Il mentionnait les démarches du CCR :
• Consultation d’un actuaire afin de diminuer l’impact financier pour les assurés de moins de 65 ans.
• Consultation d’un avocat afin d’avoir un avis juridique pour savoir si le groupe d’assurés est un groupe déterminé (L’avis juridique émis indique que le groupe d’assurés ne constitue pas un groupe déterminé au sens de l’article 15.1 de la loi sur l’assurance médicaments, dans la mesure ou le preneur du contrat est le Secrétariat du Conseil du trésor).

M. Fortier terminait sa lettre en demandant le maintien du programme actuel d’assurance par le (SCT), de trouver une formule pour en demeurer le preneur. Il ajoutait qu’il incombe au (SCT) de faire les démarches et de prendre les mesures nécessaires afin de rendre ce programme adéquat et équitable pour les retraités de moins de 65 ans. Pour clore ce dossier, j’ai rencontré Mme Nathalie Péloquin conseillère en assurance collective SSQ au congrès de L’AMDES. Elle me disait qu’ils étaient à chercher un preneur de notre programme d’assurance et que la rumeur voudrait que ce soit le Comité Consultatif des retraités (CCR).
Le 9 mai je recevais une demande du Secrétariat du Conseil du trésor qui m’invitait à faire connaître un représentant que je souhaitais voir nommé au CCR.
Monsieur Daniel Dubé accepte que je présente sa candidature.
Ce dossier demeure prioritaire pour la prochaine année à l’ADERM.

Location de locaux de l’ADERM
Vous êtes sans doute informés qu’après avoir bénéficié de gratuité de loyer pendant de nombreuses années à la CSDM, nous payons un loyer depuis trois ans maintenant.
Ce loyer ne cesse d’augmenter de 10% d’augmentation à chaque année. Nous passons cette année à 47% d’augmentation.
De plus notre assurance de responsabilité civile qui était de 1,000,000$ doit maintenant nous couvrir pour 5,000,000$ (exigence de la CSDM).
Le 3 mai, je rencontrais Monsieur Robert Gendron directeur général de la CSDM pour connaître la politique de location des locaux à la CSDM à court et long terme. Monique Larouche trésorière de l’ADERM m’accompagnait.
Monsieur Robert Gendron était accompagné de Mme Lucie Painchaud Directrice générale adjointe de la performance financière.
Le tarif de la location est présentement établi à 6,59 $ du pied carré et leur objectif est d’atteindre 13,95$ du pied carré. Avec leur calcul savant notre loyer pour l’an prochain est établi à 9,806,88$.
J’ai informé M. Gendron qu’à ce rythme d’augmentation, nous ne pourrions garder les locaux. J’ai lui ai demandé s’il ne pouvait considérer que nous sommes des locataires cadres et directions d’écoles qui avons consacré de nombreuses années de notre temps à la CSDM. Monsieur Gendron me laisse un espoir. Nous attendons avec optimiste une nouvelle proposition.

Les activités de l’ADERM
Les activités sociales, culturelles, de loisirs et de sports sont nombreuses à l’ADERM.
J’ai choisi de vous présenter celles de cette année par une vidéo qui suivra ma présentation. Les activités sont riches et variées grâce à l’implication de plusieurs de nos membres qui donnent de leur temps pour l’association. Les membres du CA se joignent à moi pour les remercier chaleureusement! De plus presque toutes les activités de l’ADERM s’autofinancent et aident au budget. Je cite en particulier les voyages. Cependant la baisse de fréquentation de certaines activités nous amène à nous questionner.
Nous en ferons une réflexion dans la prochaine année et trouverons une façon d’aller chercher votre opinion.
Souper annuel et 40 ans de l’ADERM
Cette année nous avons innové en faisant le souper annuel en décembre. Ce fut une très belle et agréable soirée. À cette occasion nous avons souligné les 40ans de l’ADERM. Je suis très fière du texte présenté dans l’Entre-nous de décembre vol.24 no 3. Le travail de recherche de Mme Lise Robitaille et l’excellente plume de Mme Adrienne Brasseur, nous ont permis de faire un retour dans le passé. Un chaleureux merci à vous deux de la part de tous les membres! L’an prochain nous reverrons la formule du souper annuel afin de la rendre moins coûteuse et plus accessible aux membres qui désirent y participer.

Journal et site web
Nous savons que le journal vous est précieux. Merci à ceux et celles qui utilisent la version virtuelle. Nous sommes particulièrement fiers de notre nouveau site créé par Jocelyne Villemaire et Francine Ladouceur. Je vous invite à le visiter pour connaître nos activités. Vous pourrez ainsi vous inscrire plus rapidement à nos activités.

Les dossiers à suivre
Le recrutement de nouveaux membres est d’une grande importance pour nous. Nous entretenons nos contacts avec la CSDM, la CSPI, l’AMDES l’ACM et maintenant la CSMB en espérant qu’elles nous fournissent les noms des futurs retraités. Une invitation personnelle est adressée aux futurs retraités dont nous avons le nom afin de les inviter à nous rencontrer à l’association. Une approche personnalisée par un membre est toujours une formule gagnante.

AQDER : Je participe toujours au conseil des présidents de l’AQDER dont je représente la section Montréal. Lise Vallières depuis est notre représentante pour les assurances Industrielle. L’AQDER a maintenant un nouveau site complètement renouvelé et il nous offre des collaborations. Nous avons nos voyages qui sont publiés sur leur site et bientôt nous aurons une page ADERM-AQDER Montréal. De plus il existe un lien sur notre site avec le leur. Je vous incite à le visiter il est très bien fait. Toujours avec l’AQDER une visite culturelle au Musée des beaux-arts de Montréal avec la section Marguerite Bourgeois nous a permis de fraterniser. L’AQDER national nous a financé une part de l’activité pour cet échange. L’association a décidé cette année de cesser la parution de sa revue et de la remplacer par l’Informaqder, une publicité qui paraîtra au besoin sur son site ou par la messagerie de l’AQDER-ADERM. Dernièrement nous avons communiqué avec vous, membres de l’AQDER, pour nous autoriser à utiliser votre adresse courriel pour ces messages. Nous recevrons une remise de 4,50$ par membre qui accepte de recevoir la publicité par courriel. Les membres qui désirent garder la formule papier, recevront les publicités 3 fois par année par courrier. Je dois également vous informer que dorénavant l’AQDER aura une cotisation fixe. La Carra va prélever 11,50$ par mois pour le membre et 5,75$ pour le membre associé. Cette tarification sera votée à l’assemblée générale de l’AQDER le 8 juin. La section Montréal aura 4 délégués à cette assemblée, nous avons droit à 5. Il y aura élection par acclamation de quatre de nos représentants au conseil d’administration. Monsieur Guy Lessard, président, nous a annoncé qu’il ne renouvelle pas son mandat.

Assurance SSQ : Gaétane Lafrance est notre représentante.

AAR (Alliance des associations de retraités) : Monique Larouche nous représente et siège sur le conseil d’administration. Cette année, M. Mireille Beaulac, présidente de l’AAR, nous a bien supporté dans le dossier du régime de retraite RRPE.

Commanditaires : Merci à tous nos commanditaires qui nous permettent de vous offrir le journal en couleur! Je vous invite à les encourager!

Je termine en remerciant mon conseil d’administration et particulièrement les quatre membres de ce conseil qui nous quittent. J’ai nommé Lise Vallières vice-présidente, Monique Robert qui va continuer de s’occuper de la messagerie, Francine Robert qui demeure une des responsables du Plaisir de l’art et Francine Ladouceur qui poursuivra sa collaboration sur notre site. Merci encore une fois à tous nos anciens membres du CA qui poursuivent leurs collaborations et font de l’ADERM, une association vivante et active!

Jocelyne Poulin, présidente